Mascate, Sultanat d’Oman

“Dans l’ensemble, Oman possède une grande biodiversité animale
et végétale parce qu’il possède des montagnes, des déserts,
des zones côtières et de riches récifs coralliens.”   
Saadi

Mascate – Sultanat d’Oman

Cette visite de la capitale d’Oman, Mascate, commencera par une visite de la Grande Mosquée, dont la construction s’est étalée sur une période de 6 ans, de 1995 à 2001. La Mosquée est entourée de 5 minarets, dont chacun symbolise les cinq vœux saints pris par tout fervent musulman afin de renforcer sa foi dans le Tout-Puissant. Depuis la Mosquée, la visite se poursuivra jusqu’à l’ancienne partie de la ville de Muscat, le Souk Muttrah. En tant que marché traditionnel d’Oman, ce souk propose une grande variété de produits, en particulier des souvenirs typiques d’Oman. La prochaine étape de l’itinéraire est la visite du Musée National, ouvert en 2016 et présentant des éléments historiques et patrimoniaux du sultanat et de la péninsule d’Oman.
Situé à la périphérie de Mascate dans un bâtiment spécialement construit à une dizaine de kilomètres du centre-ville, il fait face au Palais royal de Mascate et contient plus de 7 000 objets, 43 expériences immersives numériques, un centre d’apprentissage entièrement équipé, des installations de conservation de pointe, un cinéma UHD et des espaces de découverte pour les enfants. De retour au centre-ville, vous aurez également la chance d’avoir une vue extérieure du palais Al Alam, le palais du sultan, flanqué des Forts Mirani et Jalali, deux donjons construits par les portugais au 16e siècle. Votre visite se conclura par le trajet de retour au port. 
Les visiteurs de la mosquée doivent porter une tenue modeste : des vêtements amples et des pantalons longs. Les vêtements transparents, les chemisiers blancs, les shorts et les jupes courtes ne sont pas autorisés. Les femmes doivent porter un foulard pour couvrir leur tête et leurs cheveux ; les bras et les jambes doivent être couverts jusqu’aux poignets et aux chevilles. Les hommes doivent porter des vêtements modestes convenant au caractère sacré de la mosquée. 

Jour 105 – Mascate – Sultanat d’Oman

Véritable oasis dans le désert, la capitale omanaise est bâtie au milieu d’une plaine fertile entourée de rochers escarpés. Nous avions déjà visité Mascate il y a quelques années. Aussi, nous avons décidé de visiter les forteresses de Nizwa, de Bahla et de Jebreen.

Les forts sont des sites incontournables du paysage omanais qui dévoilent leurs imposantes silhouettes au fil des routes du pays. Jadis gardiens des côtes et protecteurs des vallées, ils sont aujourd’hui des sites culturels d’importance qui racontent l’histoire et les traditions omanaises.

Nous arrivons à Nizwa qui fut, à l’époque médiévale, la capitale d’Oman. Très bien rénovée, la citadelle de Nizwa est l’une des plus impressionnantes et des plus intéressantes du pays. Les bases du bâtiment actuel datent du milieu du 17°siècle. Protégé d’un rempart, l’ensemble de la structure englobe à la fois un château et une tour fortifiée, disposés côte à côte autour d’une large cour.

Le fort de Bahla, l’un des quatre forts historiques situés au pied des hauts plateaux du Jebel Akhdar, est classé au patrimoine de l’UNESCO depuis 1987. Il aurait été construit entre le 12e et le 15e siècle. En fait, le fort est fermé car demain c’est la fin du ramadan et il est réservé pour la fête.

On se dirige alors vers le château de Jabrin (ou Jabreen) est un palais résidentiel fortifié, parfois qualifié de fort, situé à 20 km de Bahla et à 150 km de la capitale Mascate. Il date du 17° siècle et a fait l’objet de travaux de restauration de grande ampleur au début des années 1980. Le château, cerné d’épais remparts, est un des fleurons de l’architecture locale. Celle-ci est caractérisée par une grande simplicité formelle. L’édifice de trois étages, dont plusieurs murs sont peints de motifs astrologiques, a servi de résidence aux sultans et aux imams de Mascate.