Osaka,  Japon

” Ce que vous aimez faire, vous apprendrez à bien faire.”
proverbe Japonais

 

Osaka – Japon

Lieu emblématique d’Osaka : Tour Tsutenkaku et quartier de Shinsekai

Profitez d’une sortie d’une demi-journée pour visiter le quartier de Shinsekai (« Nouveau Monde » en français) de l’Osaka d’avant-guerre et découvrir l’emblématique tour Tsutenkaku, un lieu très connu qui attire environ 700 000 visiteurs chaque année. Vous rejoindrez les rues colorées de Shinsekai après un court transfert en autocar, puis vous vous dirigerez vers cette célèbre tour. 

Avec sa base inspirée de l’Arc de Triomphe parisien et sa structure elle-même inspirée de la tour Eiffel, la tour Tsutenkaku a été achevée en 1912 et atteignait à l’origine une hauteur de 64 mètres. À l’époque, c’était le plus haut bâtiment de toute l’Asie orientale, comme en témoigne le fait que son nom se traduit par « bâtiment qui mène au ciel .

Jour 74 – Osaka 1 – Japon

Osaka, la troisième plus grande ville du Japon, est une cité commerçante depuis le 16° s grâce à son port et à ses nombreux canaux propices au transport de marchandises. Osaka a été fondée au 3° siècle sous le nom de Naniwa.

À la fin du 19ème siècle (après la révolution Meiji en 1868), la ville a commencé à s’étendre rapidement et à s’industrialiser. Après la 2ème guerre mondiale (1939-45), Osaka se développe comme l’un des centres financiers et est classée 15° mondiale.

Notre première visite est dédiée au temple Shi Tenno-ji élevé en 593 par le prince Shotoku, il serait le plus ancien temple bouddhiste du Japon.

Le temple abrite un beau jardin avec un étang, qui est habité par les tortues. Cette pièce a une signification symbolique et considérée comme l’incarnation du paradis bouddhiste.

De là, nous nous dirigeons vers le parc de Ten-Shiba, un agréable parc où se promener, il y a aussi un zoo, un jardin botanique et surprenant pour nous, une garderie pour chiens.

Enfin, nous nous dirigeons vers Shinsekai ( « Nouveau Monde ») un quartier d’Osaka crée en 1912, puis négligé dans les décennies qui ont suivi. Il est même devenu un des quartiers les plus pauvres du Japon.